Réalisation de l’évaluation d’impact du projet « Sous les pavés » Phase 2

30/11/2021
Action collective de déminéralisation

Crédit photo : Éric Boizette

 

« Sous les pavés » est un projet qui vise à déminéraliser à la main et de manière participative des espaces publics au Québec, en portant une attention particulière aux milieux de vie vulnérables aux effets d’îlots de chaleur. Il engage les communautés et les citoyens à adopter des pratiques inspirantes d’adaptation aux changements climatiques. Le Centre d’écologie urbaine de Montréal (CEUM) a réalisé de 2017 à 2020 la phase 1 du projet Sous les pavés (SLP), en étroite collaboration avec plusieurs porteurs locaux, leurs partenaires ainsi que des citoyennes et des citoyens des communautés. Cette première phase du projet a permis de déminéraliser à la main 10 sites publics dans cinq régions du Québec.

Le CEUM a démarré en 2021 la deuxième phase du projet, avec pour objectifs d’ici la fin de 2023, de :

  • Réaliser 18 nouveaux sites avec des leaders existants et émergents dans plus de 9 régions du Québec ;
  • Mobiliser et accompagner 3 municipalités pilotes pour l’adaptation et l’implantation d’une stratégie Sous les pavés dans leur communauté ;
  • Développer et renforcer un réseau de leaders de la déminéralisation participative ;
  • Inciter le passage à l’action ;
  • Étendre le mouvement de libération du sol au Québec !

Pour cette nouvelle phase du projet, le CEUM a souhaité recourir à l’expertise du CÉRSÉ pour mettre en place des activités d’évaluation.
 
Objectifs du mandat

L’évaluation visera le degré d’autonomisation des partenaires accompagnés et outillés par le CEUM et permettra de témoigner de leur capacité à devenir des porteurs indépendants de projets de déminéralisation participative. Deux configurations distinctes seront évaluées. Dans la première, les partenaires du CEUM seront des municipalités et dans la seconde, des acteurs communautaires.

Livrables

  • Évaluation de l’évolution des capacités des partenaires à devenir des porteurs autonomes d’initiatives SLP et des conditions mises en place par le CEUM menant à l’autonomisation de ces partenaires ;
  • Analyse de modèles ou stratégies potentielles pour pérenniser les acquis de SLP-phase 2 et développement du modèle à l’échelle du Québec avec des recommandations.

Chercheuse responsable : Faten Kikano

Client : Centre d’écologie urbaine de Montréal

Partenaire financier du CEUM : Action-Climat Québec, un programme du MELCC