Carte carbone de Montréal pour la mobilité, un projet de l’ETS en collaboration avec le CÉRSÉ et l’Université Laval

02/11/2022

Émissions de dioxyde de carbone par État en 2018

 

Ce projet de carte carbone vise à permettre aux décideurs et aux citoyen.ne.s de visualiser sur une carte en temps réel la réduction des émissions GES à travers différents scénarios d’implantation de mesures favorisant la mobilité durable à Montréal. C’est un projet pilote qui s’inscrit dans le cadre d’un projet plus ample permettant aux citoyen.ne.s de visualiser les sources des émissions de GES et de valider les moyens mis en place pour les réduire. Ces mesures peuvent inclure l’électrification des véhicules légers, l’implantation d’infrastructures de recharge, l’ajout de stations de Communauto, l’implantation d’aménagements urbains orientés vers le transport collectif, etc.

Objectifs:

La contribution du CÉRSÉ est d’analyser l’effet de différentes stratégies communicationnelles comme vecteur de changement écoresponsable en mobilité des citoyen.ne.s et d’évaluer le potentiel d’utilisation de la carte carbone comme outil de visualisation et d’appropriation des enjeux climatiques par différents acteurs.

Plus spécifiquement, on vise à documenter les stratégies communicationnelles les plus gagnantes et évaluer l’impact potentiel de la carte carbone sur la réduction des GES pour les décideurs et les citoyen.ne.s.

Méthodologie

Groupes de discussion et entrevues semi-dirigées avec des élus et des utilisateurs.trices (organismes et citoyen.nes).

Livrable

Bilan d’apprentissages pour les différentes parties prenantes (acteurs municipaux et citoyen.ne.s) avec des recommandations pour l’amélioration des outils et stratégies de communication.

État d’avancement

Ce projet de deux ans a démarré à l’automne 2022.

Client du CÉRSÉ

École de technologie supérieure (ETS)

Chercheuse principale, ETS

Annie Levasseur

Co-chercheuse, CÉRSÉ

Faten Kikano

Co-chercheuses universitaires

Catherine Morency, Polytechnique Montréal
Valériane St-Arnaud Champagne, Université Laval

Assistante de recherche étudiante

Caroline Thisdale, étudiante à la maîtrise en communication publique, Université Laval

Organisme subventionnaire du projet de l’ETS

Fonds de recherche Nature et technologies et Centre interdisciplinaire de recherche en opérationnalisation du développement durable (CIRODD)

Partenaire et milieu preneur

Ville de Montréal

 

 
Contactez-nous pour un projet similaire