Bilan d’apprentissage – Projet pilote Réseau Demain le Québec

26/07/2021

Demain le Québec fondation David Suzuki

 

La Fondation David Suzuki a lancé en mars 2020 un projet pilote pour initier la création du « Réseau Demain le Québec » (RDQ) en rassemblant une quinzaine de groupes locaux citoyens engagés dans la transition socioécologique. La version modifiée est déployée depuis l’automne 2020. Son équivalent ontarien a été pensé en parallèle et suit les mêmes étapes d’implantation.

Le RDQ a pour but de soutenir les groupes locaux qui s’emploient collectivement à construire la transition et le Québec de demain à travers toute la province. Il vise notamment à leur donner accès à :

  • Une communauté de pratique ;
  • Des ressources spécifiques (trousses à outils, exemples de documents, bourses, etc.) ;
  • Un accompagnement (mise à disposition d’experts, webinaires, etc.).

Une fois le projet pilote complété et le déploiement du réseau amorcé en octobre 2020, la Fondation Suzuki a voulu dresser un bilan pour sa première année pour s’assurer de la pertinence et la forme de la démarche, ainsi que des adaptations qui ont eu lieu pour répondre aux besoins des groupes.

Le mandat confié au CÉRSÉ consistait à réaliser un bilan d’apprentissage du projet pilote du RDQ dans le but de permettre son amélioration pour le lancement de la version grand public.

 

Objectifs spécifiques

  • Évaluer la perception qu’ont les groupes participants de l’initiative du RDQ ;
  • Évaluer dans quelle mesure le projet RDQ correspond aux besoins et aux attentes des acteurs concernés (la Fondation Suzuki, certains groupes locaux ayant participé au projet pilote et d’autres ayant intégré le réseau lancé officiellement au cours de l’automne 2020) ;
  • Établir des constats sur le modèle général du RDQ et les résultats atteints par rapport aux critères de succès définis à l’origine.

 

Livrables et retombées escomptées
À la fin du mandat, la Fondation Suzuki a en main un rapport final qui présente :

  • Un portrait de la perception de la pertinence de la démarche par les différents acteurs concernés participant au bilan;
  • Un portrait de la satisfaction perçue des différents acteurs envers le projet, notamment concernant ses objectifs, son contenu et son déploiement;
  • Des pistes d’améliorations en regard des constats documentés.

Chercheuse responsable : Pauline Wolff

Assistants de recherche : Mamadou Diagne, Diana Meza Giron, techniques de recherche et gestion des données ; Magalie Milette, étudiante à la Maitrise en sociologie à l’Université du Québec à Montréal

Client / milieu preneur  : Fondation David Suzuki

 

Contactez-nous pour un projet similaire