Les travaux du CÉRSÉ alimentent le Plan d’action gouvernemental en économie sociale

Fort de plusieurs années de recherche sur la reprise collective au Québec, le CÉRSÉ voit le fruit de ses travaux reconnus dans le Plan d’action gouvernemental en économie sociale 2020-2025 (PAGÉS), publié le 30 novembre dernier par le ministère de l’Économie et de l’Innovation.

Le Plan d’action gouvernemental trace les lignes directrices nécessaires pour apporter des solutions concertées et novatrices à plusieurs enjeux soulevés par les acteurs de l’économie sociale, dont celui de la reprise collective. À ce titre, le ministère reprend à son compte la définition développée par le CÉRSÉ pour décrire ce phénomène, soit un :

« mode de transfert d’entreprise qui permet aux employés ou à des acteurs externes de reprendre collectivement, en totalité ou partiellement, une entreprise pour l’exploiter conformément aux règles d’action d’une entreprise d’économie sociale ». -Plan d’action gouvernemental en économie sociale 2020-2025, Ministère de l’Économie et de l’Innovation, page 11

Le PAGÉS met aussi en relief quelques résultats tirés d’une des études du CÉRSÉ et qui ont servi à alimenter l’Axe 1 du plan gouvernemental dont l’objectif est, entre autres, « d’accentuer la reprise collective d’entreprises » (Ibid, page 25). Cette mise en valeur des travaux du CÉRSÉ met en évidence l’importance de la recherche appliquée sur des phénomènes encore mal documentés pour des acteurs qui tentent de trouver des voies pour mieux soutenir les entreprises qu’ils appuient.

« En tant que Centre collégial de transfert de technologie, il est heureux de voir se concrétiser ainsi les résultats de nos travaux et de constater la pertinence de notre mission », souligne Élise Tousignant, directrice du CÉRSÉ.

En effet, ce plan permet au CÉRSÉ et à ses nombreux partenaires de l’économie sociale d’entreprendre les cinq prochaines années avec des pistes d’actions porteuses d’innovation pour des acteurs sociaux, environnementaux et économiques importants.

Pour en savoir plus, consultez l’entrevue sur la reprise collective d’entreprises que nous avons publiée avec Maricarmen Merino, professeure-chercheuse en Techniques administratives au Collège de Rosemont et conseillère en transfert au CÉRSÉ.

Le CÉRSÉ mène aussi depuis près de deux ans le projet de recherche L’entrepreneuriat collectif comme solution à la relève d’entreprise : modèle, enjeux et avenues.

Voir tous nos projets de l’axe Innovation, entrepreneuriat et société