Une École d’été pour la mise en oeuvre locale des Objectifs de développement durable

Les municipalités peuvent-elles s’attaquer aux problèmes sociaux et écologiques actuels tout en se préparant aux futures crises afin de mitiger leurs impacts? En créant l’École d’été en transformation sociétale, le Centre interdisciplinaire de recherche en opérationnalisation du développement durable (CIRODD) souhaite transmettre les compétences-clés pour embrasser largement les 17 Objectifs de développement durable (ODD) et contribuer à leur mise en pratique au niveau municipal. Du 27 juillet au 27 août 2021, une cohorte de 50 leaders qui s’engagent dans le changement, provenant des sphères publique, privée, de la société civile ainsi que de la communauté étudiante universitaire aura l’opportunité de participer à une formation inédite pour favoriser l’atteinte des ODD en contexte municipal.

 

École d'été en transformation sociétale

 

Ce projet est né du constat que les Objectifs de développement durable ont un faible taux de pénétration dans les municipalités, au Québec comme ailleurs au Canada. Développés par l’Organisation des Nations unies, les ODD ont été adaptés à l’échelle canadienne par le gouvernement fédéral. « En travaillant avec des partenaires comme l’Institut Hydro-Québec en environnement, développement et société de l’Université Laval, qui développe un observatoire sur les ODD, tout comme avec l’Institut sur les villes nouvelle génération de l’Université Concordia, nous voulons faire cet exercice de mise en œuvre locale de ceux-ci. C’est pour cette raison que des études de cas municipal réels, portant sur des problématiques spécifiques et à des échelles variées seront utilisées à l’École d’été. » précise Luce Beaulieu, Directrice exécutive du CIRODD et membre du comité consultatif du CÉRSÉ.

 

Loin de vouloir se substituer aux programmes collégiaux et universitaires portant sur le développement durable, l’École d’été en transformation sociétale a pour but de permettre l’acquisition de compétences et savoir-faire considérés comme fondamentaux à la transition socio-écologique. Ces compétences-clés, axées sur la résolution intégrée de problématiques complexes et inspirées du modèle scientifique des compétences clés reconnu par l’UNESCO (Wiek et al, 2011), seront développées principalement par des études de cas concrets. Ainsi, l’École d’été propose une approche unique alliant pensée systémique et stratégique, compétences interpersonnelle et normative ainsi que capacité d’anticipation.

 

L’École d’été s’adresse autant aux spécialistes et conseillers ou conseillères des municipalités qu’au personnel de promotion du développement durable sur le territoire, ou à la communauté étudiante. L’appel à candidatures est ouvert à un public pancanadien et international, mais les étudiants et étudiantes voulant participer doivent pouvoir étudier au Canada. De l’ensemble des candidatures, 50 seront retenues dans le but de former la première cohorte de l’École d’été en transformation sociétale. « L’idée est d’avoir plusieurs cohortes année après année, car l’un des objectifs sous-jacents du CIRODD et de ses partenaires est de créer une communauté de pratique autour de cette intersection entre les compétences-clés et tout ce qui touche la mise en œuvre locale des ODD. Les agents et agentes de changement et les leaders du futur ont besoin de plus que des formations ponctuelles. Ils ont besoin d’avoir des espaces d’expression qui s’inscrivent dans la durée pour partager des connaissances, se poser des questions, s’encourager, etc. » indique Mme Beaulieu.

 

Les inscriptions pour la première cohorte de l’École d’été sont présentement ouvertes et se termineront le 14 avril 2021. Pour connaître tous les détails de cette formation et obtenir le formulaire de candidature, rendez-vous sur le site web du CIRODD.