Jour de la Terre : chez soi, mais pour le bien commun

Comme le mentionne avec justesse la porte-parole du Jour de la Terre, Édith Cochrane dans le cahier spécial du journal Le Devoir du week-end passé, le présent confinement peut nous permettre de revoir nos habitudes.

Bien avant la crise actuelle, Solon, organisme à but non lucratif dont la mission est de favoriser le développement du pouvoir d’agir des citoyens dans le cadre de la transition écologique à l’échelle locale, lançait son « Lab Transition ». Ce laboratoire vise à soutenir les groupes de citoyens dans la réalisation de projets collectifs de transition écologique en misant sur le pouvoir du collectif, mais aussi sur le changement de comportements individuels.

Le CÉRSÉ vient de se voir octroyer une subvention du ministère de l’Économie et de l’Innovation pour son projet Collectivité vers la transition – Soutien au Lab Transition de Solon. Partenaire de recherche de Solon depuis quelques années, le CÉRSÉ mobilisera par ce projet son savoir théorique issu de la recherche en psychologie sociale et communautaire, ses compétences en transfert et accompagnement et sa connaissance du terrain et des populations ciblées pour accompagner Solon dans la mise en place et le test de stratégies de changement de comportements.

L’objectif de l’axe d’intervention du CÉRSÉ Innovation, participation citoyenne et transitions sera plus pertinent que jamais dans l’après COVID-19 : soutenir les collectivités (milieux de vie, municipalités, acteurs territoriaux, etc.) dans le développement de solutions équitables, durables et inclusives aux enjeux de développement socioéconomique et territorial auxquels ils font face.

Pour en savoir plus sur les projets du CÉRSÉ de l’axe Innovation, participation citoyenne et transitions, voir la page Web qui y est consacrée.