Coconstruction d’un processus adaptable pour le développement d’un code de conduite de navigation de plaisance raisonnée sur les plans et cours d’eau du Québec

En utilisant  la Typologie des représentations du développement durable établie dans le cadre de la thèse de doctorat en développement régional d’Olivier Riffon[1] comme outil d’autodiagnostic des représentations du développement durable pour les acteurs et en s’inspirant des activités et outils de synthèse, mobilisation et transfert de connaissances du CÉRSÉ sur l’écocitoyenneté et le développement durable, nous coconstruirons dans le dialogue avec les parties prenantes un processus d’élaboration d’un code de conduite pour la navigation de plaisance raisonnée sur les plans et cours d’eau du Québec.

Le processus, le code de bonne conduite et les autres outils développés seront adaptables aux réalités du milieu. Les outils coconstruits pourraient ensuite servir dans une variété de situations de conciliation d’usages sur un territoire donné.

Le projet prendra la forme d’une initiative pilote dans la MRC de Deux-Montagnes, lieu recommandé par les partenaires (milieu preneur) pour développer les outils de transfert dans un milieu présentant à la fois les caractéristiques lacustres et maritimes.

Chargé de projet et expert processus

Mathieu Madison

Expert méthodologique

Olivier Riffon

Professionnelle de recherche

Catherine Lemay-Bélisle

Organisme subventionnaire

Demandeurs

Comité de concertation navigation, Stratégies Saint-Laurent, Regroupement des organismes de bassin versant et Association Maritime du Québec)

[1] Riffon, Olivier, 10 août 2016. Représentations du développement durable : analyse des dynamiques d’acteurs et des processus pour la durabilité en milieu municipal au Québec, thèse présentée comme exigence partielle du doctorat en développement régional, Université du Québec à Chicoutimi et Université du Québec à Rimouski, 548 p.

Contactez-nous pour un projet similaire