Hybridation multi organisationnelle dans les entreprises sociales : modèles et pratiques

Hybridation multi organisationnelleDepuis quelques années, on observe au Québec la création d’entreprises sociales choisissant de se développer au travers d’une structure multi-organisationnelle. On voit ainsi apparaître de nouvelles formes organisationnelles pouvant combiner, par exemple, un organisme à but non lucratif ou une coopérative et une compagnie ou une autre structure juridique traditionnelle. Cette innovation organisationnelle interpelle les acteurs du milieu, tant ceux qui œuvrent au sein des entreprises sociales que ceux issus de l’écosystème qui les supportent ce qui a amené le CÉRSÉ et ses partenaires à développer le présent projet.

Objectif général 

Identifier les modèles et les pratiques des entreprises sociales multi-organisationnelles en étudiant leurs caractéristiques : buts poursuivis, flux monétaires et parties prenantes impliquées.

Objectifs spécifiques

  • Étudier les différentes formes d’hybridation organisationnelle identifiées par les partenaires de la recherche ;
  • Déterminer les facteurs moteurs et les risques de l’hybridation ;
  • Identifier les principaux modèles d’hybridation et d’adaptation au regard des buts poursuivis, des flux monétaires et des parties prenantes impliquées.

Livrables et retombées escomptées

  • La description des structures multi-organisationnelles;
  • La cartographie des modèles d’hybridation multi-organisationnels repérés et potentiels;
  • La description des relations inter-organisationnelles;
  • La fiscalité des structures multi-organisationnelles;
  • La gestion des surplus monétaires des structures multi-organisationnelles;
  • L’inclusion des parties prenantes au sein des structures multi-organisationnelles;
  • Les balises (bonnes de pratiques et facteurs de risques repérés) pouvant faciliter :
    • la prise de décision des entreprises sociales en matière de création de multi-organisations;
    • un meilleur accompagnement de ces entreprises par les acteurs de l’écosystème entrepreneurial.

État d’avancement, automne 2018 : des cas ont été identifiés, les entrevues et leur transcription ont commencé tout en raffinant le cadre théorique du projet.

Chercheuse principale 

Isabeau Four

Professeure-chercheuse 

France Lavoie

Professeur et conseiller en transfert 

François Desjardins

Assistant de recherche

Olivier Corbin-Charland

Organisme subventionnaire 

ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, Programme d’aide à la recherche et au transfert, innovation sociale (PART-IS)

Partenaire(s) 

Chantier de l’innovation sociale, Réseau d’investissement social du Québec, Esplanade Montréal

Demandeur 

Caisse d’économie solidaire Desjardins

Contactez-nous pour un projet similaire