Une riche année pour l’entrepreneuriat éducatif responsable au Collège de Rosemont grâce au CÉRSÉ

Atelier sur le Modèle d’affaires 3 dimensions

Au cours de l’année 2018-2019, les enseignantes et conseillères en transfert du CÉRSÉ Josée Gaudreault, Maricarmen Merino et Sonia Hudon, ont coordonné une programmation visant à développer l’entrepreneuriat éducatif responsable au Collège de Rosemont.

Cette programmation, qui s’est échelonnée sur les sessions d’automne et d’hiver, a permis d’offrir des activités parascolaires à tous les étudiants du Collège en lien avec l’entrepreneuriat éducatif les sensibilisant à l’entrepreneuriat responsable (entrepreneuriat social, responsabilité sociale des entreprises, nouveaux modèles d’affaires durables) et de sensibiliser les enseignants aux retombées positives de l’entrepreneuriat éducatif.

Ce soutien du CÉRSÉ s’inscrit dans son mandat de favoriser des retombées de centre de recherche sur les étudiants et l’enseignement comme centre collégial de transfert sur les pratiques sociales novatrices.

Plusieurs activités et conférences offertes à la communauté collégiale

Plusieurs ateliers-conférences ont été offerts aux étudiants et à la communauté collégiale lors des sessions d’automne 2018 et d’hiver 2019.

Une conférence sur l’entrepreneuriat et la responsabilité sociale par Pierre Batellier, chargé de cours à HEC Montréal et expert engagé par le CÉRSÉ, a eu lieu 12 septembre 2018. Un atelier sur le Modèle d’affaires 3 dimensions d’Alexandre Joyce adapté par le CÉRSÉ animé par Josée Gaudreault a été offert à un petit groupe d’étudiants le 21 février 2019. Le 27 février 2019, Olivier Corbin-Charland, chercheur du CÉRSÉ a animé une conférence interactive sur les formes juridiques en entrepreneuriat social et la certification d’entreprise B Corp. Enfin, Erika Lebrun-Gauvin, entrepreneure et propriétaire de l’entreprise Mme L’Ovary, est venue donner une conférence le 5 avril dans le cadre du cours Fonctions de travail en administration.

Conférence de Pierre Batellier sur l’entrepreneuriat et la responsabilité sociale

Par ailleurs, les étudiants ont eu l’opportunité de visiter l’entreprise Cook It, en mars 2019, et de rencontrer le fondateur de l’entreprise, Alexandre Caron. Les étudiants ont eu l’occasion d’échanger avec l’entrepreneur sur les valeurs de son entreprise et la façon dont il relève les défis liés au développement durable tels que le gaspillage alimentaire ou le suremballage.

“La visite en entreprise a été surprenante, inspirante. Je ne m’attendais pas à cela. Au début, on nous a expliqué un peu le fonctionnement de Cook It. Peu de temps après, on a pu voir concrètement quelques étapes en zone de production. Ensuite, le propriétaire lui-même nous a présenté un diaporama pour nous donner une idée plus détaillée de la compagnie. J’ai apprécié le fait que celui qui avait eu l’idée était là. Ç’a été inspirant de voir une entreprise bâtie sur des valeurs…”

– un étudiant ayant participé à la visite

 

Des étudiants du Collège de Rosemont ont participé au concours Collégial en affaires

Le concours Collégial en affaires, qui est ouvert aux étudiants de tous les programmes de sept Cégeps de Montréal, vise à encourager l’entrepreneuriat étudiant et contribue à éveiller l’esprit de création d’entreprises.

Lors de la Journée entrepreneuriale, organisée avec PME Montréal Centre-Est le 13 octobre dernier, 21 étudiants répartis en 7 équipes ont participé et ont pu définir leur projet d’entreprise. Les étudiants provenaient de divers programmes : gestion de commerce, techniques de comptabilité et de gestion, techniques de l’informatique, audioprothèse, techniques de recherche sociale, arts, lettres et communication et AEC en comptabilité.

Parmi les sept équipes formées lors de la journée entrepreneuriale, six ont présenté un projet lors de la finale locale du concours Collégial en affaires qui s’est tenue le 31 octobre. Le CÉRSÉ avait fait ajouter au formulaire de présentation de projet une section dans laquelle les candidats devaient mentionner lesquels des 16 principes de développement durable énoncé dans la Loi sur le développement durable du Québec leur projet d’entreprise abordait et comment. Environ 150 personnes, étudiants et membres et du personnel ont assisté aux présentations des projets. Deux bourses de 250$ ont été remises aux lauréats de la finale locale grâce à la Fondation du Collège de Rosemont.

« Destination Audition » a remporté la Bourse CÉRSÉ lors du concours Collégial en affaires

Les deux équipes représentant le Collège de Rosemont ont ensuite participé à la finale intercollégiale du 15 novembre, où elles se sont distinguées ; la première, en remportant le premier prix, et la seconde, en se voyant octroyer la Bourse CÉRSÉ pour l’entrepreneuriat responsable de 500$.

 

Lancement du Club entrepreneurs étudiants de Rosemont

Après une première tentative de démarrage à l’automne, le Club entrepreneurs étudiants de Rosemont (CEÉR) a été officiellement mis sur pied à partir du mois de février 2019. Animé par Sonia Hudon, le club s’est réuni régulièrement les mercredis soirs.

Le 27 février, les étudiants du CEÉR ont participé à une première activité de réseautage organisée par l’Association des clubs d’entrepreneurs étudiants du Québec (ACEÉ) dans le cadre de son évènement Interclubs MTL. Six membres du club ont participé et deux d’entre eux ont soumis un projet au concours de pitch d’idées d’entreprises l’Ascenseur payant. Marie-Ève Lamoureux Laprise, étudiante en Techniques d’audioprothèse au Collège de Rosemont, a d’ailleurs remporté la deuxième place lors de ce concours.

Le 2 avril, les étudiants ont participé à l’événement Glorieux Échecs organisé par le club de l’UQÀM. Lors de cet événement célébrant l’échec, un panel d’intrapreneures a partagé des expériences impliquant le leadership, la créativité et le travail d’équipe. Le but de l’événement était de montrer que l’échec peut être une source de motivation et qu’il est nécessaire pour atteindre le succès.

Enfin, le 17 avril, les étudiants ont organisé une activité de financement avec la vente de caramel et de chocolat. En plus de lever des fonds pour le club, cette activité a permis aux étudiants de mettre en pratique leurs apprentissages en gérant le budget et l’approvisionnement, en élaborant leur stratégie de prix et gérant les communications et la logistique de l’activité.